HomeLatest ThreadsGreatest ThreadsForums & GroupsMy SubscriptionsMy Posts
DU Home » Latest Threads » ucrdem » Journal
Page: 1 2 3 4 5 6 ... 63 Next »

ucrdem

Profile Information

Gender: Male
Hometown: El Pueblo de Nuestra Senora la Reina de los Angeles
Home country: US
Current location: East of East L.A.
Member since: Sun Jan 20, 2013, 07:15 PM
Number of posts: 15,502

Journal Archives

Kennedy sent the 1964 Civil Rights Act to Congress in 1963

That's not to say that you're wrong about who had the bigger impact, but Kennedy's role in that legislation is usually forgotten:



I am, therefore, asking the Congress to enact legislation giving all Americans the right to be served in facilities which are open to the public -- hotels, restaurants, theaters, retail stores, and similar establishments. This seems to me to be an elementary right. Its denial is an arbitrary indignity that no American in 1963 should have to endure, but many do.


The Report to the American People on Civil Rights was a speech on civil rights, delivered on radio and television by United States President John F. Kennedy from the Oval Office on June 11, 1963 in which he proposed legislation that would later become the Civil Rights Act of 1964.

https://www.americanrhetoric.com/speeches/jfkcivilrights.htm

FranceCulture: De la fin de la democratie ?

LE 11/01/2021 - De la fin de la démocratie ? Avec professeurs Marc Lazar et Marie-Cécile Naves

Le mouvement d'intrusion dans le Capitole, qui a fait 5 morts, a choqué les pays démocratiques, tandis que les régimes autoritaires ont crié à l'hypocrisie des Etats-Unis.

L’invasion du Capitole à Washington a suscité l’émotion des pays démocratiques, tandis que les régimes autoritaires ont ironisé sur le sort des Etats-Unis.

Le Président iranien Hassan Rohani, ennemi traditionnel des Etats-Unis, a déclaré que la démocratie occidentale était "fragile et vulnérable" et a mis en garde "le monde entier" contre la montée du "populisme".

Alors, qui, pour défendre encore la démocratie ? Qui sont ces populistes qui se veulent plus démocrates que les démocrates ? Ces mouvements sont-ils le signe que les démocraties sont plus vivantes que jamais ?



Marie-Cécile Naves:
L’électorat républicain est dans une guerre culturelle et refuse un certain nombre d’évolutions comme les droits des femmes et des minorités. ...

Les désordres de l’information, ici l’occurrence la croyance selon laquelle l’élection américaine a été truquée, constituent une première pierre du fascisme. ...

Marc Lazar:
Dans le fascisme, il y a une idéologie très structurée et une volonté d’engendrer une humanité nouvelle. ...

La crise de Covid-19 sera déterminante à court et moyen terme. Elle le sera en France pour l’élection présentielle de 2022, puisque le bilan du Président Macron sera jugé au regard des effets des mesures prises. ...

Marie-Cécile Naves:
Aux Etats-Unis, la défiance démocratique était là avant Trump, elle s’est aggravée avec lui et elle lui a servi à accéder au pouvoir. C’est donc un problème ancré dans le régime américain. ...

https://www.franceculture.fr/emissions/linvitee-des-matins/de-la-fin-de-la-democratie
...........................
Ever get the feeling life is imitating early episodes of "Un Village Français"?

Trudeau Blasts Trump's Role in Inciting 'Horrifying' U.S. Riot

Source: Bloomberg

Canadian Prime Minister Justin Trudeau condemned U.S. President Donald Trump for inciting his followers to mount a violent insurrection at the U.S. Capitol this week.

“What we witnessed was an assault on democracy by violent rioters, incited by the current president and other politicians,” Trudeau told reporters Friday in Ottawa. “Violence has no place in our societies and extremists will not succeed in overruling the will of the people.”

Trudeau’s rebuke comes two days after pro-Trump rioters broke into the Capitol building in Washington, disrupting Congress’s count of Electoral College votes -- a scene the prime minister described as “horrifying.” U.S. lawmakers are now pushing for Trump to be impeached, even as his term enters its final days.

“As shocking, deeply disturbing and frankly saddening as that event remains, we’ve also seen this week that democracy is resilient in America, our closest ally and neighbor,” he added.

Read more: https://www.bloomberg.com/news/articles/2021-01-08/trudeau-blasts-trump-s-role-in-inciting-horrifying-u-s-riot

4 dead, 52 arrested, 14 police officers injured after pro-Trump rioters breach US Capitol; FBI opens

Source: USA Today

DC updates: 4 dead, 52 arrested, 14 police officers injured after pro-Trump rioters breach US Capitol; FBI opens investigation
Updated 1:00 am E.T. Jan. 7, 2021

WASHINGTON — The nation's lawmakers took to their electoral duties late Wednesday amid broken glass and smashed doors in the U.S. Capitol following an historic day of havoc wrought by pro-Trump rioters who breached the building in hopes of thwarting President-elect Joe Biden's victory.

Thousands of rioters had gathered at the National Mall to protest the election results. At a campaign-style rally about an hour before the mob broke through police lines at the Capitol, Trump had urged them to go to the building.

D.C. Police Chief Robert Contee said the chaotic day included four fatalities: a woman who was shot by the U.S. Capitol Police, as well as three others — two men and one woman — who died in “separate medical emergencies.” Police had made "in excess of 52 arrests," including 26 on U.S. Capitol grounds, he said.

At least 14 Metropolitan Police Department Officers were injured during the demonstrations, Contee said. Two pipe bombs — one from the DNC and one from the RNC — were also recovered by police, he said.

Read more: https://www.usatoday.com/story/news/nation/2021/01/06/dc-protests-live-updates-trump-supporters-electoral-college-proud-boys/4126018001/



I didn't find the latest numbers posted but feel free to lock if they have.


A supporter of US President Donald Trump sits inside the office of US Speaker of the House Nancy Pelosi as he protests inside the US Capitol in Washington, DC, January 6, 2021.

Violence erupts in new Paris protest against security law

Source: France 24

Issued on: 05/12/2020 - 16:24

Violence erupted in Paris on Saturday for the second consecutive weekend at a mass protest against a new security law, with demonstrators clashing with police, vehicles set alight and shop windows smashed.

The weekly nationwide protests are becoming a major headache for President Emmanuel Macron's government, with tensions intensified by the beating of a black music producer by police last month.

Members of the Yellow Vests movement, which shook Macron with protests against economic hardship in France over the winter of 2018-2019, were also prominent in the rally.

Windows of a supermarket, property agency and bank were broken while several cars burst into flames along Avenue Gambetta as demonstrators marched towards Place de la République in eastern Paris, AFP reporters said.

Read more: https://www.france24.com/en/france/20201205-tear-gas-fired-as-thousands-protest-in-paris-against-security-bill



Valery Giscard d'Estaing: de Polytechnique a l'ENA, un etudiant hors normes

Valéry Giscard d’Estaing: de Polytechnique à l’ENA, un étudiant hors normes
Par Wally Bordas • Publié le 03/12/2020 à 10:32 • Mis à jour le 03/12/2020 à 11:38
Le Figaro Étudiant



L’ancien président de la République, décédé ce mercredi 2 décembre 2020, avait effectué un parcours scolaire exceptionnel avant d’entamer sa carrière politique.

Un large sourire et une passion encore intacte. Il y a un an tout juste, en décembre 2019, nous avions rencontré Valéry Giscard d’Estaing lors d’une conférence donnée devant un parterre de plus de 200 jeunes au lycée Saint-Jean-de-Passy. Pendant une bonne heure, «VGE» avait raconté avec enthousiasme aux élèves de ce prestigieux établissement du 16e arrondissement de Paris le cheminement de la construction européenne.

Avec humour, il avait même répondu à toutes les questions des lycéens, avides de connaître son avis sur certains sujets d’actualité internationale. Son sens de la formule intact, l’ancien président n’avait d’ailleurs pas hésité à lâcher quelques piques bien senties contre Donald Trump ou François Hollande. «Le président américain peut dire n’importe quoi, c’est d’ailleurs ce qu’il fait, cela ne dérange pas la démocratie européenne», avait-il notamment laché à propos de Donald Trump, devant des lycéens enchantés.

L'ancien chef d’Etat, qui a largement participé à la construction européenne au cours de son mandat, prenait régulièrement la parole, jusqu’aux dernières années de sa vie, pour donner son avis sur la situation de l’Europe. C’est ce qu’il avait fait ce jour-là, avec ardeur. «Vous ne trouverez dans aucun livre d’histoire la description d’un tel changement, celle d’un groupe de pays qui fait disparaître ses limites», clamait-il.

https://etudiant.lefigaro.fr/article/valery-giscard-d-estaing-de-polytechnique-a-l-ena-le-parcours-d-un-premier-de-la-classe_4a6275a6-28f4-11eb-9b2f-394678aeeebd/

Former French President Valery Giscard d'Estaing dies at 94 after contracting Covid

Source: NBC

Dec. 2, 2020, 8:04 PM PST
By The Associated Press

PARIS — Valéry Giscard d’Estaing, the president of France from 1974 to 1981 who became a champion of European integration, died on Wednesday. He was 94.

Giscard d’Estaing’s office said he passed away in his family home in the Loir-et-Cher region, in central France, after contracting COVID-19.

“In accordance with his wishes, his funeral will take place in strict privacy,” his office said.

Giscard d’Estaing was hospitalized last month with heart problems, but remained vigorous deep into old age.

Read more: https://www.nbcnews.com/news/world/former-french-president-valery-giscard-d-estaing-dies-94-after-n1249799





The president of France from 1974 to 1981 was a champion of European integration.

Rudy's Three Words

For some perspective on one-time rival Giuliani's unholy obsession with blocking Biden's win:



"Rudy Giuliani is probably the most underqualified man since George Bush to seek the presidency. . . . There's only three things he mentions in a sentence: a noun and a verb and 9/11."

https://www.politico.com/blogs/ben-smith/2007/10/a-noun-a-verb-and-9-11-003927

77 choses a savoir sur Joe Biden, le plus vieux president des Etats-Unis:

La troisième tentative a été la bonne.

Publié le 07/11/2020 18:00 - Mis à jour il y a 10 minutes


Beau, Hunter, Joe et Jill Biden posent pour une photo prise à une date inconnue.

Après quatre jours de suspense, Joe Biden a battu son adversaire républicain Donald Trump dans la course à la Maison Blanche, samedi 7 novembre. Le démocrate a obtenu les 20 grands électeurs de la Pennsylvanie, passant le cap des 270 voix nécessaires pour remporter la présidence. A 77 ans, l'ancien vice-président de Barack Obama est le plus vieux candidat à accéder à la fonction suprême. A deux mois de son investiture, franceinfo liste 77 choses à savoir sur le futur locataire de la Maison Blanche.

1. Son nom complet est Joseph Robinette Biden Jr. (pour Junior).

2. Il est né à Scranton, en Pennsylvanie, le 20 novembre 1942.

3. Il est l'aîné de quatre enfants. Il a une soeur, Valerie, et deux frères, Francis et James.

4. Après que son père a perdu son emploi, Joe Biden et sa famille ont été contraints d'emménager chez ses grands-parents maternels*.

5. Lorsqu'il avait 10 ans, le clan Biden a déménagé à Wilmington* (Delaware). Joe Biden y habite toujours aujourd'hui.

6. Il a été moqué durant son enfance pour son bégaiement*, qu'il a surmonté seul en apprenant par cœur des poèmes de l'Irlandais William Butler Yeats et de l'Américain Ralph Waldo Emerson.

7. A 19 ans, il a décidé de devenir maître-nageur* dans un quartier populaire de Wilmington parce qu'il a réalisé qu'il ne fréquentait aucun Noir.

8. La piscine où il était maître-nageur porte aujourd'hui son nom, tout comme la gare de Wilmington.

9. Il a joué au football américain au lycée et à l'université.

10. Son père lui a transmis une devise* : "On ne mesure pas la valeur d'un homme au nombre de fois où il est à terre, mais à la vitesse à laquelle il se relève".

11. Joe Biden a rencontré sa première femme, Neilia, sur une plage des Bahamas. Il lui a dit qu'il comptait être élu sénateur d'ici ses 30 ans et devenir un jour président des Etats-Unis.

12. Après leur mariage, Joe et Neilia ont adopté un chiot qu'ils ont baptisé Sénateur*, en clin d'oeil à ses ambitions politiques.

13. Ils ont eu trois enfants, Joseph (surnommé "Beau), Robert (surnommé "Hunter" et Naomi.

14. Il est diplômé de l'université du Delaware et de l'école de droit de l'université de Syracuse (Etat de New York), où il a fini 76e sur une promotion de 85 étudiants*.

15. Après ses études, il a été appelé à rejoindre l'armée lors de la guerre du Vietnam* mais a finlement été écarté parce qu'il était asthmatique.

16. Il a remporté son premier scrutin en 1970 et a siégé pendant deux ans au conseil du comté de New Castle, dans le Delaware.

17. Il ne fume pas et ne boit pas d'alcool* car "il y a suffisamment d'alcooliques dans [sa] famille".

18. Lors de sa première candidature sénatoriale, en 1972, son équipe était composée principalement de ses amis et de sa famille. Sa soeur Valerie était sa directrice de campagne*.

19. Manquant de moyens pour se payer des spots télévisés, il a généralisé le recours au porte-à-porte pour se faire connaître auprès des électeurs.

20. Il a été élu à la chambre haute quelques semaines avant ses 30 ans, devenant l'un des plus jeunes sénateurs de l'histoire*.

21. Six semaines plus tard, alors qu'il visitait ses futurs bureaux à Washington, la voiture de sa femme a été percutée par un semi-remorque. Neilia Biden et leur fille de 13 mois ont été tuées dans l'accident.

22. Il a raconté* avoir pensé au suicide après la mort de sa première épouse et de sa fille. "Ce qui m'a sauvé, ce sont mes garçons", affirme-t-il.

23. Beau et Hunter Biden, également présents dans la voiture au moment de l'accident, ont été hospitalisés plusieurs mois.

24. Joe Biden a prêté serment pour devenir sénateur dans la chambre d'hôpital de son fils aîné, en janvier 1973.

25. Il a représenté le Delaware au Sénat pendant 36 ans, entre 1973 et 2009.

26. Lorsque Joe Biden a été élu au Congrès pour la première fois, son père a quitté son emploi pour devenir agent immobilier. Selon Valerie Biden, il ne voulait pas "qu'un sénateur ait un vendeur de voitures d'occasion pour père".

27. Il n'a pas voulu s'installer à Washington après son élection au Sénat. Pendant plus de 30 ans, il a pris le train tous les jours* (1h15 aller, 1h15 retour) pour faire le trajet du Delaware au Congrès.

28. Cela lui a valu le surnom "Amtrak Joe", en référence au nom de la compagnie publique ferroviaire américaine.

29. En 1975, il a voté contre le "busing"*, une politique qui consistait à lutter contre la ségrégation en affrétant des bus pour emmener des enfants noirs dans des écoles des quartiers blancs.

30. Il a affirmé à plusieurs reprises avoir été "arrêté" en Afrique du Sud alors qu'il allait rendre visite à Nelson Mandela, en 1977. D'autres responsables américains, présents lors de ce voyage, ont mis en doute cette affirmation*.

31. Cinq ans après la mort de sa première femme, il s'est remarié avec Jill Jacobs, une professeure d'anglais.

32. Ce sont ses fils qui l'ont poussé à demander Jill en mariage. Il a dû poser la question cinq fois pour qu'elle accepte. "J'aimais tellement les garçons que je voulais être sure que ça durerait toujours", a-t-elle expliqué* lors d'une interview diffusée pendant la Convention démocrate de 2020.

33. Joe et Jill Biden ont eu ensemble une fille, Ashley, née en 1981.

34. Il a toujours un chapelet sur lui*.

35. D'origine irlandaise, il est de confession catholique. Mais il a également des ancêtres protestants français, comme le laisse entendre une partie de son nom Joseph Robinette Biden. En janvier, il deviendra le deuxième président catholique de l'histoire des Etats-Unis, après John Fitzgerald Kennedy.

36. Au début des années 1980, il a voté en faveur d'une résolution* permettant aux Etats de revenir sur l'arrêt Roe vs. Wade sur l'avortement. Il a depuis déclaré regretter cette décision.

37. Selon différents médias, il a enjolivé* à plusieurs reprises dans les années 1980 sa participation aux marches et manifestations pour les droits civiques.

38. Il avait déjà été candidat aux primaires démocrates en vue de la présidentielle à deux reprises, en 1987 et 2007.

39. Son film préféré* est Les Chariots de Feu, sur deux athlètes britanniques qui triomphent aux Jeux olympiques de 1924.

40. En 1987, il a fait échouer* la nomination du magistrat conservateur Robert Bork, choisi par le président républicain Ronald Reagan, à la Cour suprême.


Joe Biden annonce sa candidature à la présidentielle, le 9 juin 1987, à Washington.

41. Durant sa première campagne présidentielle, il a été accusé d'avoir plagié le discours d'un politicien britannique. Il a jeté l'éponge peu après.

42. Il a fait deux ruptures d'anévrisme* en 1988.

43. Au Sénat, il a présidé la commission judiciaire puis la prestigieuse commission des affaires étrangères.

44. Joe Biden se décrit lui-même* comme une "machine à faire des gaffes".

45. On lui a reproché de ne pas avoir cherché à confirmer les accusations de harcèlement sexuel pesant contre le juge Clarence Thomas, lors des auditions de confirmation du magistrat à la Cour suprême en 1991. Il a depuis exprimé ses regrets* à ce sujet.

46. La femme qui accusait Clarence Thomas de harcèlement sexuel, Anita Hill, a appelé à soutenir Joe Biden* lors de la présidentielle de 2020.

47. En 1993, il a rencontré le dictateur serbe Slobodan Milosevic lors d'un voyage dans les Balkans. Joe Biden affirme* qu'il l'a accusé de "crime de guerre", mais des témoins rapportent que le sénateur a plutôt sous-entendu qu'il pourrait en être coupable.

48. En tant que sénateur, il a participé à l'écriture* d'un projet de loi durcissant les peines fédérales en 1994. Pour certains progressistes, ce texte a mené à la surincarcération des personnes de couleur.

49. Les pâtes à la sauce tomate et les sandwichs confiture-beurre de cacahuète font partie de ses plats préférés*.

50. Il adore les glaces (et en a une à son nom*).

51. Il a été co-rapporteur d'une loi fédérale sur les violences faites aux femmes*, qu'il considère comme "sa plus grande réussite législative".

52. Son fils Hunter, un homme d'affaires, a lutté durant des années contre l'alcoolisme et l'addiction à la drogue*.

53. En 2002, il a voté en faveur de la guerre en Irak voulue par George W. Bush. Il a depuis qualifié son vote* "d'erreur".

54. Pendant la primaire démocrate de 2007, il a été accusé de racisme* après avoir dit de Barack Obama : "C'est le premier [candidat] afro-américain qui s'exprime bien, est brillant, propre sur lui et séduisant".

55. Il a été le vice-président de Barack Obama durant ses deux mandats à la Maison Blanche, entre 2009 et 2017.

56. En 2015, il s'est dit favorable à la légalisation du mariage pour tous* avant même que le président, Barack Obama, ne le fasse.

57. Son fils Beau Biden est mort d'un cancer au cerveau* en 2015.

58. Dans les semaines qui ont suivi son décès, la famille Biden a reçu 72 000 lettres de condoléances* via un site internet de la Maison Blanche.

59. Avant sa mort, Beau Biden a fait promettre à son père qu'il serait candidat à la présidentielle.

60. Joe Biden a envisagé de se présenter à la présidentielle de 2016. Mais la mort de Beau, et le fait que Barack Obama "n'était pas encourageant"*, l'ont poussé à renoncer.

61. En janvier 2017, juste avant la fin de leur mandat, Barack Obama lui a fait la surprise de lui remettre la médaille présidentielle de la liberté, la plus haute distinction civile du pays.

62. Joe Biden a sept petits-enfants*.

63. Il est un passionné d'automobile. Il possède toujours la Corvette de 1967 que son père lui a offerte comme cadeau de mariage. Il reçoit aussi les alertes d'un magazine spécialisé* sur son portable.

64. Il affirme* qu'il "a su qu'il devait [se] présenter" à la présidentielle de 2020 lorsque Donald Trump a déclaré qu'il "y avait des gens biens des deux côtés" après l'attaque d'un suprémaciste blanc contre des manifestants noirs à Charlottesville (Virginie).

65. Il était un ami de longue date du sénateur républicain John McCain. A la demande de ce dernier, il a délivré un éloge funèbre* lors de ses obsèques en 2018.

66. Donald Trump lui attribué au moins dix surnoms (pas très aimables) différents.

67. Le camp Trump a accusé son fils Hunter Biden de corruption, mais aucune preuve tangible n'appuie ces accusations.

68. Sa vice-présidente sera Kamala Harris, première femme et première personne de couleur à accéder à cette fonction.

69. L'élue de Californie était son adversaire pendant les primaires démocrates. Alors qu'il lui avait demandé de "ne pas y aller trop fort", elle l'avait attaqué sur son bilan en tant que sénateur.

70. Beau Biden a longtemps travaillé lontemps avec Kamala Harris (et leur amitié a participé à la décision de Joe Biden* d'en faire sa colisitère).

71. Tara Reade, une ancienne assistante parlementaire, a accusé* Joe Biden de l'avoir agressée sexuellement en 1993, alors qu'il était sénateur. Le démocrate affirme que "cela ne s'est jamais produit".

72. Sept autres femmes ont accusé Joe Biden de gestes déplacés*, comme des "câlins un peu trop longs" ou des baisers sur la tête.

73. Pendant la campagne des primaires démocrates de 2019, il a affirmé* à deux reprises avoir rencontré les survivants de la fusillade au lycée de Parkland (Floride) alors qu'il était vice-président. Mais l'attaque avait eu lieu plus d'un an après la fin de son mandat.

74. En 2019, Forbes* a estimé la fortune de Joe et Jill Biden à 9 millions de dollars.

75. Il a reçu le soutien de chamans péruviens pendant la campagne.

76. Il avait également le soutien* des acteurs Tom Hanks, Alyssa Milano, Alec Baldwin et de la chanteuse Cher.

77. Lorsqu'il sera investi à Washington, le 20 janvier 2021, Joe Biden sera le plus vieux président des Etats-Unis à prêter serment.

* Les liens renvoient vers des contenus en anglais.

https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/election-americaine-77choses-a-savoir-sur-joe-biden-le-plus-vieux-president-des-etats-unis_4150751.html

FLASH INFO: Joe Biden est lu 46e prsident des Etats-Unis

Joe Biden est élu 46e président des Etats-Unis

Le candidat démocrate a obtenu les 270 grands électeurs nécessaires pour accéder à la présidence, selon les décomptes de l'Associated Press, du "New York Times" et de CNN.



https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/joe-biden-est-elu-46e-president-des-etats-unis_4170837.html

Go to Page: 1 2 3 4 5 6 ... 63 Next »